Pour lire tout en s'imprégnant au mieux de la ville, voici la chanson la plus connue sur SFO: http://youtu.be/3gxLIG6-iwY

Mercredi 30/10

Levé 8h30, dernière journée ma cocotte! Last hours in SAN FRANCISCO baby!

Je me hasarde dans les ruelles situées à côté de mon arrêt de bus, mon petit nez me dit que...Homer et Lisa m'attendent quelque part!!!! Mon flair a bien fonctionné, car je découvre de superbes peintures murales.

Je me décide à aller au conservatoire de fleurs situé au Golden Gate Park, je crois reconnaître l'entrée du parc, descend et réalise que ce n'est point là! La frustration de m'être perdue alors que c'est si simple, je change de cap et réfléchis: "ok il te reste quelques heures, qu'est ce que tu n'as pas vu et que tu as vraiment envie de voir?"... La maison bleue de Maxime Le Forestier et le quartier Hippie of course!!!! Cap sur mes vraies envies!

La maison bleue qui a inspiré sa chanson "San Francisco" (http://youtu.be/tDtXXlD98kwsortie en 1972, est située sur la 18ème au 3841. En 1971, Maxime à la guitare et sa soeur, remportent le premier prix d'un festival. Avec l'argent gagné, ils décident de partir tous les deux pour SFO. Ils se rendent alors à l'adresse d'un ami belge. Ils y restent plusieurs semaines. Comme il parlait très peu l'anglais et pour remercier les habitants de leur accueil, il décide de leur envoyer une chanson plutôt qu'un mot. Et moi je l'ai découvert 15 ans plus tard, grâce à ma mère, qui adore cet artiste.

Je continue à mettre un pied devant l'autre, et arrive à Haight-Ashbury, quartier précurseur du mouvement hippie dans les années 60. De nombreux tatoueurs, des maisons victoriennes aux couleurs très vives, des dessins, des fresques murales, c'est ultra photogénique! Les habitants aussi, mais je n'ose pas les prendre en photo.

J'entre dans une superbe librairie, de la musique super cocooning du style "Cocorosie", heureusement les livres ne sont pas français sinon j'y serai restée la journée! Une boutique vend des objets autour du thème de la mort, c'est magnifique et très décalé! 

Je remonte dans le bus, cap sur Japan Center et son centre co "Peace Pagoda". Je m'installe avec un double expresso et un muffin à la citrouille. En dehors du centre co, le quartier japonais n'occupe que quelques rues, et j'ai l'impression de ne voir que des sushis restaurants.

19h30, me voilà confortalement installée au Louise M. Daviers Symphony Hall. C'est ici que joue l'orchestre symphonique le plus important de la ville. A 20h, l'orchestre s'installe, la salle est comble. L'écran au dessus de l'orchestre va diffuser "Psychose" d'Alfred Hitchcock pendant que l'orchestre jouera la bande originale tout au long du film. La petite fille du cinéaste prend la parole pour ouvrir le spectacle. 2h de plaisir, de tonalités parfaites, de vrai cinéma, c'était parfait! No regrets! Ecoutes donc: http://youtu.be/DDtJUSYoLDE

Arrivée dans ma chambre, il est 23h30, je prépare ma valise, m'endors, me réveille à 3h et m'assoit dans la navette à 4h. Je sors à tâtons et j'entends une porte dans le couloir...John s'est réveillé spécialement pour me dire au revoir.
Eh oui vous l'aurez compris, mon aventure Californienne touche à sa fin. J'éspère revenir, j'ai vraiment passé un séjour formidable, avec un hôte super sympa, et une ville qui fut à la hauteur de mes espoirs! 

Quelques mots rapidement couchés sur le papier, pour retranscrire mes pensées spontanées
"Je t'ai fantasmé, modelé à l'image que je me faisais, je n'ai pas été déçu
Tu es bien plus qu'une nation hippie et gay
Que le soleil donne ou que le vent glacial souffle sur tes avenues, on se sent bien
Emmitouflée dans mon manteau, sous mon chapeau, bien au chaud, je continue à t'arpenter
Que je sois mal fagotée ou endimanchée, je ne me suis jamais sentie jugée, épiée, décortiquée
Si riches et sans abris vivent en harmonie, c'est que tu as insufflé à tes habitants une exceptionnelle ouverture d'esprit 
Protégée par le Golden Gate à l'Ouest et l'Oakland Bay à l'Est, embellie par tes "Painted Ladies", customisée par le Street Art, dégustée pour ton excellente cuisine bio, tu as une vraie identité.
Celle d'une ville éprise de liberté, nostalgique et avant-gardiste,
J'aime quand San Francisco s'embrume, quand San Francisco s'allume, cette ville accrochée à ma mémoire, continueras à me faire rêver."

Et toi, cher fan, ça t'as donné envie????

IMG_4188 (Copier)

IMG_4189 (Copier)

IMG_4191 (Copier)
IMG_4192 (Copier)
IMG_4194 (Copier)
IMG_4195 (Copier)
IMG_4196 (Copier)
IMG_4201 (Copier)
IMG_4205 (Copier)
IMG_4206 (Copier)
IMG_4211 (Copier)
IMG_4215 (Copier)
IMG_4217 (Copier)
IMG_4221 (Copier)
IMG_4230 (Copier)
IMG_4233 (Copier)
IMG_4235 (Copier)
IMG_4236 (Copier)
IMG_4239 (Copier)
IMG_4241 (Copier)
IMG_4246 (Copier)
IMG_4248 (Copier)
IMG_4252 (Copier)
IMG_4255 (Copier)
IMG_4259 (Copier)